Envies d'ailleurs

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

du 13 au 14 mars 2018

Mardi 13 mars

Une journée bizarre…

L'embarquement, la traversée s'étaient pourtant passés sans problème. Les formalités de police sur le bateau , le déchargement idem, quand, à la douane : « il manque un n° d' enregistrement du véhicule » « alors ? » « Alors il faut aller à la gare maritime pour obtenir le N° d'enregistrement »

Nous prévenons Gérard et Betty et nous voilà repartis en sens interdit pour trouver la gare maritime. Là, c'est l 'étonnement. Que venons-nous faire ? Yves passe de bureau en bureau jusqu'à ce qu'un gradé enregistre son passeport. .Après 5 km de trajet AR, nous voilà revenus à notre point de départ, le douanier nous remet la déclaration d'importation temporaire du véhicule et nous dit «  c'est Ok »

Pendant ce temps Gérard attend toujours , il n'a pas non plus le N° d'enregistrement. Un moment plus tard le douanier lui remet son papier, nous pouvons y aller.

Ils y avait 4 ou 5 autres camping-cars avec nous, les autres sont passés sans problème.

Pourquoi ? 

Change, achat de carte de téléphone, autoroute de Tanger Med à Moulay Bousselham , çà roule ! Tant que nous sommes sur l'autoroute, nous ne retrouvons pas la vie et les couleurs du Maroc.

A Moulay Bousselham, c'est le marché ! Des vendeurs de fraises, d'oranges, de chaussettes et de slips de brochettes de viandes, des odeurs d'huile de friture et de vidange, des ânes, des charrettes , des camions se croisent, çà klaxonne et çà crie.

Nous y sommes vraiment...

Vite un peu de calme !

Sur la carte nous avons repéré un « point de vue » en bord de mer qui ferait un chouette bivouac, las, l'autochtone questionné à l'arrivée nous répond « négatif » zone militaire. Nous revenons sur nos pas et nous installons sur un bout de terrain défriché. A 23h30 nous sommes réveillés par la police. Pour notre sécurité, il nous faut regagner le village.Puisqu'il faut rouler sur cette route complètement défoncée, regagnons plutôt l'autoroute où une aire de repos nous accueillera pour la fin de la nuit. Et nous voilà repartis pour 16 kms de trous, de fondrières pleines de boue. Cette route a sans doute été goudronnée un jour !

Minuit, la journée du 13 se termine, nous sommes sur l'autoroute, bonne nuit.

Mercredi 14 mars

Les jours se suivent…

Après le petit café du matin dans la station, nous rencontrons le directeur du centre de formation de l'ADM Académie basés sur les acquis professionnels et orientés vers la maîtrise des métiers de l'autoroute. Echange sympathique.

Nous traçons jusqu'à OUALIDIA, motivés par l'idée de déguster un repas de fruits de mer à l'Araignée Gourmande.

2018_03_14_Oualidia_0065.jpg

2018_03_14_Oualidia_0055.jpg

2018_03_14_Oualidia_0074.jpg

A partir de maintenant notre rythme va ralentir...

Ah oui ! Aujourd'hui la température à atteint les 21°.


URL de rétrolien : http://www.yvodile.fr/index.php?trackback/3044

Fil des commentaires de ce billet