Envies d'ailleurs

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Du 18 mars au 20 mars


Sur la route de Tafraoute

C' est dans un paysage de western

que nous découvrons le 1er agadir.

Les agadirs, greniers collectifs ou greniers citadelles, sont des constructions utilitaires traditionnelles berbères. Construit collectivement, souvent sur les hauteurs, ils permettaient de mettre les biens de chaque famille à l'abri des pillards.

Chaque famille ou clan ayant participé à sa construction disposait d'une pièce fermée par une porte en bois d'arganier plus ou moins sculptée..

Toutes ces pièces s'organisaient sur plusieurs étages autour d'une cour centrale.

On accède aux étages supérieurs par de larges pierres fichées dans le mur.

Construits en pierres ou en pisé, une seule porte en permettait l'accès. Des parties communes, logement du gardien, tour de guet pouvaient y être intégrés.

Photo 0167

                                                                                                                                                                                            agadir de Tislane. Vue générale

photo 0166

                                                                                                                                                                                                               agadir de Tislane.

Photo 0169

                                                                                                                                                                                                              agadir Iguil Ifrane

photo0172

                                                                                                                                                                                             agadir Iguil Ifrane détail d'une porte.

Un peu avant Tafraoute, nous nous arrêtons dans la vallée des Ameln, dans le camping éponyme tenue par 3 jeunes ( un comptable, un commercial et un cuisinier) qui se mettent en 4 pour satisfaire leurs clientèle.

Le cuisinier du restaurant étant absent ce soir là, c'est sur ses indications et par WhatsApp qu'ils nous cuisineront une délicieuse tajine.

Les habitants de cet ensemble de villages disséminés dans la vallée sont d'excellents cultivateurs. Ceux qui ont quitté leurs villages, en commerçants avisés gardent des liens étroits avec leur communauté qu'ils aident financièrement.

Visite de la Maison traditionnelle à Oumesnat.

Photo 0183

photo 0191

                                                                                                                                                                                                                  Notre guide



Un petit détourpar le site de rochers peintsd'Agard Oudad,

photo 0244

une promenade dans la palmeraie d' Aît Mansour

photo0259

et nous quittons la chaleur pour le brouillard et le froid du col de Kerdous où nous bivouaquons.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

URL de rétrolien : http://www.yvodile.fr/index.php?trackback/3046

Fil des commentaires de ce billet